25/09/2006

Perles des palais de Justice

  • Q: Maintenant docteur, n'est-il pas vrai que quand une personne décède dans son sommeil elle ne s'en rend compte que le matin suivant ?
  • Q: Le plus jeune fils, celui de 20 ans, quel âge a-t-il ?
  • Q: Etiez-vous présent quand votre photo a été prise ?
  • Q: Etait-ce vous ou votre plus jeune frère qui fut tué durant la guerre ?
  • Q: A quelle distance étaient les véhicules au moment de la collision ?
  • Q: Comment s'est terminé votre premier mariage ?
    R : Par la mort.
    Q: Et par la mort de qui s'est-il terminé ?
  • Q: Pouvez-vous décrire l'individu ?
    R : Il était de taille moyenne et portait une barbe.
    Q: Etait-ce un homme ou une femme ?
  • Q: Toutes vos réponses doivent être orales. A quelle école êtes-vous allé ?
    R : Orale.
  • Q: Docteur, avant de faire votre autopsie, avez-vous vérifié le pouls ?
    R : Non.
    Q: Avez-vous vérifié la pression sanguine ?
    R : Non.
    Q: Avez-vous vérifié s'il respirait ?
    R : Non.
    Q: Alors, il est possible que le patient ait été vivant quand vous avez commencé l'autopsie ?
    R : Non.
    Q: Comment pouvez-vous en être certain, Docteur?
    R : Parce que son cerveau était sur mon bureau dans un bocal.
    Q: Mais le patient ne pouvait-il quand même pas être encore en vie ?
    R : Il est possible qu'il ait été encore en vie et en train de rendre la justice quelque part.

20:32 Écrit par Christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour, Christine Heureux d'avoir pu mettre une tête sur l'auteur d'un blog bien sympathique. Amitiés aux chienchiens.

Écrit par : biglodion | 27/09/2006

Les commentaires sont fermés.