01/08/2006

Perles des assurances.

Ø      Je viens, par la présente, vous déclarer un accident qui, pour être banal, n'en est pas moins inhabituel.

Ø      L'incendie a pris dans la cuisine, mais, lorsque les pompiers sont arrivés, le feu était déjà circoncis.

Ø      J'ai pris contact avec votre répondeur et celui-ci m'a aimablement conseillé de vous écrire.

Ø      Mon assurance incendie couvre mon mobilier pour une somme illimitée, mais je m'aperçois que la cotisation est également sans limite.

Ø      En décembre 92, j'avais cassé mon pare-brise et vous aviez gelé mon bonus; je viens d'avoir un autre accident à la fin d'août: est-ce que le gel marche aussi pendant l'été?

Ø      Mon mari s'est toujours bercé au même endroit et il a perforé le tapis.

Ø      Mon fils va prendre des cours pour piloter un petit avion. Je voudrais savoir si les assurances que j'ai chez vous le garantissent contre le vol?

09:18 Écrit par Christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Mon mari s'est toujours bercé au même endroit et il a perforé le tapis. Bravo, Christine. Amitiés.

Écrit par : biglodion | 01/08/2006

Les commentaires sont fermés.